Le Breton Warren Barguil peut-il devenir un grand ?

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

 

Source : Wikimédia

 

Il est très certainement le cycliste qui aura le plus fait parler de lui durant cette saison de vélo, au moins dans l’Hexagone, reléguant parfois au second plan le doublé de Froome sur le Tour de France et la Vuelta, le podium de Romain Bardet sur ce même tour de France, ou le départ à la retraite du légendaire pistolero Alberto Contador. Alors après une année 2017 aussi faste, où il sera devenu en quelques semaines le chouchou des français, prenant immédiatement le flambeau d’un Thomas Voeckler prenant lui aussi sa retraite, Warren Barguil peut-il espérer voir plus haut que ses très bons résultats de cette année ?

Âgé de 25 ans et passionné par le home-trainer, il est originaire de Hennebont dans le Morbihan, Warren Barguil a crevé l’écran cet été et marqué le Tour de France 2017 de son empreinte. Mais avant celui-ci, Barguil avait déjà réussi quelques coups d’éclat au cours de sa carrière, avec notamment sa victoire au Tour de l’Avenir en 2012, dominant aussi bien le classement général que celui de la montagne, et surtout ses deux victoires d’étape lors de la Vuelta 2013. Alors âgé de 21 ans, pour le premier Grand Tour de sa carrière, Warren va faire parler au sein de son équipe Argos-Shimano, et il remportera la treizième étape puis la seizième étape à la photo-finish face à Rigoberto Uran (étrange remake de la neuvième étape du dernier Tour).

Pour son deuxième Grand Tour, la Vuelta 2014, il ne remportera pas d’étape mais finira huitième du général. Quant à son premier Tour de France en 2015, il le terminera à la quatorzième place. Son année 2016 sera plus compliquée avec une vingt-troisième place au Tour de France et un abandon dès la troisième étape de la Vuelta. Mais c’est donc bien en 2017 qu’il se fera un nom auprès du grand public lors du Tour de France, remportant deux étapes de manière splendide, faisant preuve d’un panache constant, et terminant avec le maillot à pois de meilleur grimpeur sur les épaules et le dossard rouge de super-combatif du Tour. Tout ce que le public français raffole pour en faire sa nouvelle coqueluche, même si Romain Bardet a fini mieux classé que lui (troisième contre dixième).

Toutefois, un peu à l’image de Pierre-Ambroise Bosse, autre tube de l’été avec sa victoire aux Championnats du Monde de Londres sur 800m, sa fin de saison a fini en queue de poisson. Si ce dernier a failli dû mettre fin à sa carrière suite à une agression, le cycliste, de son côté, a été viré du Tour d’Espagne par sa propre équipe, Sunweb, pour ne pas avoir obéi à une consigne d’équipe et avoir oublié de soutenir son leader Wilco Kelderman. Beaucoup voient toutefois dans cette sanction une vengeance de la part de cette équipe suite à l’annonce faite dès août par Barguil lui-même qu’il rejoindrait Fortuneo-Oscaro dès la saison prochaine. Il lui reste un dernier défi cette saison puisqu’il a été sélectionné pour la course en ligne des Championnats du Monde de Bergen.

Alors cette saison et ce Tour resteront-ils ses plus grands exploits ou est-il capable de voir plus loin, comme Richard Virenque en son temps, pour aller accrocher un podium de Grand Tour voire une victoire au général ? Si l’on regarde du côté des bookmakers, l’espoir est permis. Car même s’il est loin d’être considéré comme un favori pour le prochain Tour de France, dont les paris sont déjà disponibles sur BetStars, avec une cote de 67,00, il est pourtant en seizième position, au même niveau que des coureurs comme Alejandro Valverde ou Geraint Thomas. L’avenir nous en dira plus sur le potentiel du Morbihannais à venir titiller les leaders, en espérant qu’il sache transformer son panache évident en une ambition débordante. Avec une nouvelle équipe autour de lui et probablement bâtie pour lui, il est fort à parier que le meilleur reste à venir.
 




Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Auteur de l’article : stephane29

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.